Tendance hiver 2015



Tendances pour l’Automne/Hiver 14-15

Revers décadent et impétueux ?
Cette saison, nous déambulons dans l’esprit «Rive Gauche» de 3 capitales du monde avec un émoi libérateur et irrévérencieux.
Dans les rues de Saint-Germain des Prés à Paris, de l’Upper East Side à New York, de Pudong à Shanghai, nous révélons cet esprit festif et insouciant que les années 70 nous ont inspirées. Entre mystère et audace, nos égéries sont une ode à la dualité, une dualité qui se télescope dans les époques. Mêlant couture populaire et chic charismatique, vestiaire masculin et féminin. Un clin d’œil introspectif à la fantasque parisienne Loulou de la Falaise pour Yves Saint Laurent, à la sulfureuse new yorkaise Olatz Schnabel et ses pyjamas, mais aussi à l’envoutante Maggie Cheung dans son film In the Mood for Love. Soieries et étoffes drapées, fantaisies et foisonnement décoratif, s’orchestrent dans des appartements baroques autour d’une «intelligencia» décadente, séductrice, et énigmatique. Une élégance nonchalante, intemporelle, qui promeut la lingerie, la corseterie, le vêtement d’intérieur au rang de pièce de créateur, à la fois unique et exceptionnelle.


     
  La lingerie revisite les codes classiques de l’élégance britannique pour l’hiver 2014-2015.
Cette saison est marquée par un retour aux valeurs sûres qui définissent, non sans une certaine austérité, le vocabulaire de l’habillement féminin et masculin. Les beautés des peintres préraphaélites, de Rossetti à William Morris côtoient les héroïnes des romans de Jane Austen ou des sœurs Brontë. Entre calme et apaisement, la silhouette néo-classique se dessine dans une ambiance feutrée. Les produits détournent les codes classiques du XIXème siècle pour leur donner une touche de modernité.
 
     
  La palette, tout en retenue, explore les tons cendre, gris, fusain, ainsi que des pastels légèrement fanés pour adoucir la gamme. La lingerie romantique et modeste est à l’honneur. Elle s’exprime par des matières classiques anoblies qui revisitent l’esthétique casual des textiles masculins. Les soieries et les robes de lingerie contrastent avec cette allure masculine. Une panoplie homewear raffinée se dessine à travers des mailles finement ajourées, ainsi que des mariages de dentelles et de laine.