Lingerie américaine 2011


       

Triptyque Américain

Le marché de la lingerie aux États-Unis est considérable. La surface de vente du pays permet la coexistence de nombreuses marques qui pour les plus importantes et les plus généralistes adoptent exactement le même positionnement commercial et un modèle marketing identique. Ce phénomène est-il spécifique au marché américain ou devons nous attendre une stratégie semblable pour l'Europe et la France dans les années à venir.

BACI Lingerie (ci-dessus) s'inspire ouvertement des méthodes de communication de Victoria's Secret , mais se positionne dans une gamme de prix abordable qui lui permet de contracter avec les grands distributeur français comme les 3Suisses ou SexyAvenue pour diffuser ses produits. A priori la marque négocie des exclusivités par modèle et en volume, mais son objectif est de vendre en direct via des boutiques sur l'ensemble du territoire français.


     
  Quelque soit le style et le design des marques, les créateurs déclinent leurs modèles en trois familles : classique, sexy ou glamour et jeux érotiques. La marque Trashy (ci-dessus) qui répond aux critères super Glam US propose des modèles conventionnels comme des créations très spécialisées.
Même si le déguisement coquin reste la spécialité de 3Wishes, la marque commercialise une lingerie classique et des dessous glamours. Un choix commercial qui s'impose aux États-Unis. La satisfaction clientes et le service, un savoir-faire qui fait toujours a différence.
 
     
  Modèles très féminin, glamour chic et lingerie sexy, pour Frederick's of Hollywood (ci-dessus), la lingerie est une histoire de circonstance. Une lingerie pour tous les instants et selon les affinités.
Victoria's Secret n'a pas la somptuosité des créateurs italiens ou le savoir-faire des français, mais impose une féminité intense pour des femmes qui souhaitent choisir leur lingerie dans une gamme complète et sans tabou.

Ci-dessous : 3Wishes, puis Victoria's Secret, en bas de page