Marché Masculin 2014



Comment dorment les hommes ?
45% des hommes interrogés dorment en sous-vêtements
33% ne mettent… «Rien»
et 22% portent un pyjama
67% des hommes affirment porter la même chose lorsqu’ils dorment en solo ou en duo. Une perception du pyjama bien différente :
56% des hommes se disent “pourquoi pas”
alors que 40% des femmes le trouvent ringard
Tandis que la majorité des 15-24 ans interrogés pourraient se laisser séduire, et que 50% des 35-44 ans le trouvent tendance, seuls les 25-34 ans le trouvent ringard (à 67%).


     
  Le marché du sous-vêtement masculin en 2013, en France
Chiffre d’affaires des sous-vêtements homme :
684,3 millions d’euros
117,5 millions de pièces vendues en 2012.
Le marché du sous-vêtement homme est à la baisse :
-5% en valeur et -3% en volume (versus 2012)
Au global, le marché du homewear masculin (regroupant vêtements de nuit/ intérieur, sous-vêtements et chaussettes) représente 13,90% en valeur du marché de l’habillement masculin et 51,80% en volume en 2013. Budget moyen dépensé par an en sous-vêtements masculins : __ 31 e en 2013 (versus 33,60 e en 2012 ) Nombre de produits achetés dans l’année en moyenne : __ 5,3 au prix moyen de 5,8 e Les sous-vêtements masculins représentent 56,10% du marché du homewear masculin aux côtés des chaussettes et des vêtements nuit/intérieur (Chiffre stable versus 2012).
l’indépendance dans l’achat de leurs sous-vêtements : ils étaient 53% en 2012 à se les acheter eux-mêmes. Ils sont 55,2% en 2013. Mais les femmes restent toujours présentes dans l’achat des sous-vêtements masculins : 41% des femmes qui ont un homme au sein de leur foyer lui achètent des sous-vêtements. Cette habitude demeure inchangée depuis ces dernières années. Les achats des sous-vêtements masculins réalisés par les femmes pèsent plus d’un tiers du CA du secteur. Elles dépensent moins que les hommes.
 
     
  Particularité du marché du sous-vêtement masculin : 74,70% des achats sont des lots mais cette tendance est en baisse en 2013 versus 2012 (76%) Le boxer représente 61,60% des achats de sous vêtements (en volume) versus 67% en 2012. Le loungewear (vêtements d’intérieur et nuit) masculin représente 15,80% du marché du homewear masculin.